Andréa Mallet a reçu, à l’occasion de son mariage en 1939, les parcelles de la propriété où se trouve actuellement la Bastide.

Elle avait toujours rêvé d’y bâtir une belle demeure où elle accueillerait avec bonheur toute sa famille. Les évènements qui allaient suivre ne permirent pas à Andréa de réaliser son projet.

Près d’un demi siècle plus tard, sa petit fille, actuelle propriétaire, voulu rendre hommage à sa grand mère et y fit construire la bâtisse, qu’elle appela tout naturellement La Bastide d’Andréa.